Fondé à Tanger en 2007, Deep Scar réunit quatre musiciens aux influences aussi diverses que Meshuggah, Metallica, Frank Zappa ou Joe Bonamassa. Ils versent d’abord dans le heavy et le thrash avant de s’installer dans le metal progressif, auquel ils joignent des paroles en anglais. Grand vainqueur de la 19e compétition Tremplin, Deep Scar revient par la grande porte sur la scène qui l’a sacré, et présentera au public de L’Boulevard des morceaux inédits de leur album à paraître, qu’ils peaufinent encore dans leur studio d’enregistrement tangérois.

Les grands gagnants de la Compétition Tremplin en 2002 reviennent, 20 ans plus tard, mettre le feu à la scène de L’Boulevard : Haoussa, avec leur énergie punk, leurs paroles à la fois cyniques et leurs inspirations issawies, électro et rock, n’ont rien perdu de leur fougue d’antan. Si le groupe à l’identité visuelle bien spécifique a connu plusieurs reconfigurations, c’est porté par son chanteur de toujours, Khalid Moukdar, que le groupe revient jouer ses tubes, immortalisés par un album éponyme en 2012.

Ils ont eu 20 ans en 2015 et ont sorti leur cinquième album en 2021 : les Toulousains Psykup se placent toujours sur la cime du metal français. Les inventeurs de “l’autruche core” mélangent les influences et les genres avec brio : chez Psykup, emprunter des accents à Pantera et des harmonies vocales à Alice in Chains n’est pas incompatible, tout comme faire groover death et grindcore. Après les Eurockéennes de Belfort, le Download Festival France ou encore le Hellfest, Psykup et son dernier opus (plus énervé que les autres), HELLO KARMA ! vous donnent rendez-vous sur la scène du R.U.C, pour les 20 ans de L’Boulevard.